Blog

Warum reis(t)en Menschen nach Villars?

Les vacances à Villars au fil du temps

Les premiers voyageurs : Pèlerins et marchands

Longtemps dans l’histoire, les voyages n’ont pas servi au plaisir pur, mais à d’autres fins jusqu’au XVIIIe siècle : pèlerins religieux, croisés, messagers et marchands errant d’un endroit à l’autre. Les premiers témoignages du tourisme en Suisse se trouvent dans le cadre de séjours dans des stations telles que Baden, où se trouvent des bains thermaux.

Voyager est réservé aux riches

Au début du XVIIIe siècle, un développement qui allait conduire à l’exploitation des Alpes pour un nombre toujours croissant de voyageurs s’amorce. Néanmoins, cette tendance était hors de portée des gens normaux : elle se limitait aux spécialistes alpins et aux aventuriers formés (et riches). Ce n’est qu’au XVIIIe siècle que le voyage devient une fin en soi : la découverte de nouveaux paysages pour le plaisir ou pour élargir ses horizons et ses parcours éducatifs contemplatifs, mais reste encore réservé aux membres des classes supérieures. De célèbres invités étrangers (par exemple Jean-Jacques Rousseau) ont visité la Suisse, ont écrit à son sujet et ont ainsi fait connaître la réputation de la Suisse en tant que destination touristique .

Nature et sports à Villars

Jusqu’en 1905, Villars était exclusivement une station estivale, avec des hôtels fermés en hiver. Villars n’était pas une destination de vacances où l’on pouvait se soigner ou se baigner, comme à Bex-les-Bains. Villars n’était pas non plus une station thermale comme Leysin, où le sanatorium accueillait et soignait les personnes atteintes de maladies pulmonaires. Mais la belle nature dans le climat agréable de la terrasse ensoleillée offre à Villars l’occasion de nombreuses activités sportives en plein air. L’ouverture du Villars Palace répondait exactement à ces préférences et attentes des classes aisées d’Europe et de Suisse.

Villars Palace : Ski et patinage sur glace

La première saison d’hiver à Villars eut lieu en 1905/1906. Les invités ont apprécié des activités telles que la luge et les promenades sur la neige. Ce n’est que lentement que le ski est devenu à la mode. Villars a toujours eu un bon sens des tendances de l’époque et a toujours su répondre aux intérêts des clients pour de nouveaux sports tels que le golf, la natation et le patinage sur glace. En 1906, l’Ecole Suisse de Ski de Villars a annoncé que les premiers hôtels étaient ouverts en hiver et que les visiteurs de Grande-Bretagne célébreraient Noël sur la patinoire. Trente traîneaux tirés par des chevaux amenèrent les skieurs anglais de Bretaye à Villars (le chemin de fer ne fut ouvert qu’en 1913).

Le Villars Palace, inauguré en 1914, propose des animations intérieures telles que le billard, une salle de théâtre et des spectacles musicaux, ainsi qu’un court de tennis, un terrain de cricket et une salle de gymnastique, le tout en réponse à la nouvelle demande d’activités sportives des touristes pendant leurs vacances. Ils viennent pour faire du sport, faire de l’exercice au grand air, profiter de la nature et se détendre. Charles Genillard, directeur de Villars Palace, a ouvert la saison hivernale avec l’ouverture de la patinoire de 12 000 m² pour le curling et le hockey. Année après année, les équipes d’Oxford, de Cambridge et de Chamonix venaient à Villars pour jouer. Genillard fait aussi construire une piste de bobsleigh et une piste de luge.

Les temps changent à Villars

Comme dernière mode de l’époque, les femmes portaient des jupes longues pour les sports d’hiver et les hommes portaient des pulls blancs et des bas en laine. A cette époque, les classes aisées d’Europe, d’abord en provenance d’Angleterre en particulier, entreprenaient des voyages relativement longs, car elles restaient souvent dans les montagnes durant toute la saison. Ce n’est qu’au fil du temps et des changements économiques et politiques du XXe siècle que les clients ont également changé : ce n’était plus de riches Anglais qui passaient leurs vacances à Villars, mais des gens de Suisse et des pays étrangers voisins, ainsi que de la Belgique. Les invités ont progressivement porté des vêtements plus sportifs…….

Découvrez les nombreuses activités hivernales cette saison, peu importe les vêtements que vous préférez ! (Cependant : Nous n’assumons pas la responsabilité des bikinis sur les pistes de ski…). Nous nous réjouissons de vous accueillir en tant qu’invité !